Monday, March 06, 2006

Pour l'amour de Marie Salat

Régine Deforges achète un jour dans une brocante trois cartes postales anciennes. Et le hasard voulut qu'il s'agissait de lettres d'amour entre deux femmes. Elle imagina alors le prolongement de la correspondance de Marguerite et imagina les réponses de Marie. Ces deux femmes mariées habitent un petit village, l'une est couturière et l'autre ouvrière. Leurs échanges sont sulfureux, leur élan passionnel nous emporte avec elles.

1 comment:

Miss Poivert said...

Merci pour la réponse, le suspense était terrible, et la réponse à la hauteur de la lettre !